Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Colloques et formations > LES AVOCATS DE L'ESSONNE EN GRÈVE CONTRE LE PROJET DE REFORME DE LA JUSTICE

LES AVOCATS DE L'ESSONNE EN GRÈVE CONTRE LE PROJET DE REFORME DE LA JUSTICE

Le 27 novembre 2018
LES AVOCATS DE L'ESSONNE EN GRÈVE CONTRE LE PROJET DE REFORME DE LA JUSTICE
Les Avocats de l'Essonne en grève ce 22 novembre 2018 contre le projet de loi de programmation de la justice du 21ème Siècle...

Les Avocats de l'Essonne étaient en grève ce 22 novembre 2018, pour protester contre le projet de loi de programmation de la justice, actuellement examiné à l'Assemblée Nationale. Ce projet propose une justice virtuelle, met des obstacles à la saisine du juge, et au plan pénal, est attentatoire aux libertés des citoyens, met à distance les droits de la défense, au point que le Défenseur des droits s'est ému de ce projet.

Ce 22 novembre, les avocats de l'Essonne ont sollicité le renvoi des affaires devant les juridictions essonniennes. Maître MOUTARDIER, Bâtonnier de l'Ordre des Avocats au Barreau de l'Essonne, a donné lecture d'une motion votée par le Conseil de l'Ordre, en salle pénale, pour expliquer aux justiciables pourquoi aucun avocat de permanence n'avait été désigné ce jour-là:

« Le justice rendue par des Hommes, assistée par des Hommes, c’est fini !

La justice sera rendue par un algorithme, géré parfois par l’Administration, par exemple la C.A.F. qui décidera seule des pensions alimentaires que vous verserez pour vos enfants, parfois par des organismes privés ; ce sera le cas des plates-formes numériques qui seules décideront de l’issue des « petits litiges », c’est à dire ceux de votre vie quotidienne. 

Après la fermeture des hôpitaux, il est envisagé de fermer les tribunaux de proximité et de généraliser la justice par visioconférence.

Tout va devenir virtuel.

Les avocats ne pourront plus apporter aux justiciables une défense de qualité.

Nous refusons cette justice désincarnée.

Nous refusons la justice en un clic et loin du justiciable.

En conséquence, nous décidons de suivre la journée de mobilisation initiée par le Conseil National des Barreaux. »

Un article est paru dans Le Parisien, relatant cette mobilisation du Barreau de l'Essonne.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Colloques et formations

c