Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualité juridique > SPÉCIALITÉ DE DROIT DE LA FAMILLE ET ACTIVITÉ DOMINANTE, QUELLE DIFFÉRENCE ?

SPÉCIALITÉ DE DROIT DE LA FAMILLE ET ACTIVITÉ DOMINANTE, QUELLE DIFFÉRENCE ?

Le 06 décembre 2019

Spécialiste, dans la profession d'avocats, correspond à un titre que seuls peuvent revendiquer les avocats qui disposent d'un certificat de spécialité délivré par le Conseil National des Barreaux, après un examen de connaissances et de la pratique professionnelle de l'avocat. Il est à distinguer de la mention d'activité dominante, qui n'est pas contrôlée par les organes de la profession et est librement utilisée par les avocats.

Maître Hélène MOUTARDIER, Avocat au Barreau de l'Essonne, est titulaire de son certificat de spécialité en "droit de la famille, des personnes et de leur patrimoine".

Les statistiques 2019 viennent d'être divulguées: au 1er janvier 2019, sur les 68464 avocats recensés sur l'ensemble du territoire national, 1% seulement, soit 717 avocats, peuvent faire valoir la mention de spécialisation de "droit de la famille et des personnes". Ce qui correspond à 8,4% des mentions de spécialisation, tous domaines confondus, une proportion quasi identique à celle observée au 1er janvier 2018 (8,5).

Maître Hélène MOUTARDIER met ses connaissances de spécialiste en droit de la famille à votre service. Récemment titulaire d'un Diplôme Universitaire de Médiateur, Maître Hélène MOUTARDIER vous accompagnera dans la recherche d'une issue à votre différend, que ce soit par la voie amiable ou par la voie judiciaire.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualité juridique

c